Mathilde’s Maile Sweater

Vous avez été bien sages, alors voici venu le temps de l’ouverture du paquet, qui est arrivé à destination, non sans hâte de ma part.Et j’ai totalement craqué lors de la réalisation du paquet ;
masking tape, raffia, prénom au tampon home made, découpage d’étoiles, etc…

donc 1er joli paquet cadeau…

 

 

Tricot 0900

Tricot 0911

Tricot 0912

 

 

Jusqu’auboutiste que je suis,  j’ai donc poussé le vice jusqu’à imprimer une petite carte d’instructions d’entretien, adorable à souhait avec de belles couleurs vitaminées que j’ai trouvée
sur le blog de made with love -> ici

 

Tricot 0890-copie-1

 

Et après de longues pérégrinations Ravelresque, entre autres, j’ai trouvé ce modèle : Maile Sweater (disponible
en français sur cette même page) de Nikki Van de Car. LE modèle qui conviendra parfaitement à Mathilde, ce petit
bout de bébé sage comme une image, d’un calme olympien.

Donc après avoir eu le coup de foudre pour ce modèle, je suis partie à la recherche de la laine. J’ai jeté mon dévolu sur la phil’etik coloris Cactus de Phildar, 100% coton, de quoi être assez
doux pour un bébé et pas trop chaud non plus pour affronter les petites fraîcheurs des soirs d’été. 

Ce coloris correspond parfaitement au Défi 13 du mois de juin (lien dans la colonne de droite du blog). Le thème étant la savane avec pour précision de faire référence à la savane, au désert,
etc… Je rends donc ma copie un peu en avance.

 

Seule modification par rapport au pattern original, la taille d’aiguilles. J’ai pris volontairement du 4 au lieu du 3.5 pour faire un modèle un chouillas plus grand que le modèle qui n’est
disponible qu’en 3 mois. Là, ça devrait correspondre plus à un 6 mois.

 

Côté technique :

 

– 1er bottom-up (tricot de bas en haut)

– 1ère utilisation d’aiguilles circulaires (je kiffe grave)

– 2ème fois seulement que je m’attaque à du point dentelle. Je n’ai pas honte de le dire, je suis super fière du résultat et par conséquent de moi. (auto-congratulations au passage… tant qu’on
y est)

Sinon, pas de difficultés majeures si ce n’est le rattachement des manches. Misère dans quel sens ça va ce truc. Sachant que je n’ai pas réussi à faire les manches sans couture, pourtant munie de
mes petites aiguilles circulaires, j’avais beau retourner ça dans tous les sens, impossible de comprendre comment je pouvais m’y prendre. Il faut quand même savoir que des manches de bébé, c’est
particulièrement minuscule. Ne pouvant pas attendre plus longtemps, mes aiguilles me démengeaient, j’ai continué toute seule, le temps d’obtenir un petit coup de main de la part de la traductrice
du modèle, qui m’a très gentiment renvoyée sur ce lien de knit spirit, expliquant comment tricoter ces minuscules petits trucs : ici

Bon, ça sera donc pour la prochaine fois, maintenant je sais comment m’y prendre, enfin en théorie.

 

Une fois les manches raccordées au reste du corps, arrive le point dentelle, inséré au raglan. C’est magique, c’est beau, c’est raffiné, j’aime tout simplement. Le voici donc sous toutes les
coutures, qui au final ne sont que 2… des poignées jusque sous les manches. Le prochain, c’est promis, il n’y en aura pas une seule.

 

Tricot 0871

 

Tricot 0875

 

Tricot 0876

 

Tricot 0880

 

Tricot 0882

 

Tricot 0886

 

Tricot 0887

 

Tricot 0888

 

Et voilà…

 

Pour retrouver les autres baroudeuses de la savane c’est par ici !!

Ramènes ta fraise…

Qui dit week end de la Pentecôte, dit week end en amoureux, donc sans les enfants CQFD.

Alors à l’occasion d’une petite escapade en Charentes Maritimes ici (<- clic clic), où le calme et la sérénité ont rencontré des
couleurs pop, vitaminées à souhait.

Couleurs qui d’ailleurs me ressemblent assez peu mais qui pour le coup, m’ont inspirée.

Photos 0916

 

Photos 0919

 

Photos 0922

 

Photos 0923

 

Photos 0924

 

         Photos 0928Photos 0927

 

Photos 0966

 

Photos 0968

 

 

Fraises… du marché.

Vernis Essie couleur Fifth avenue

Bleu… du ciel

Coquelicots… de l’île d’Oléron

Rose… de la chaise de la terrasse

Vert… de la chaise d’en face de la rose 😉

Inspirez… Soufflez… Inspirez… Tricotez !

Je vous invite à cliquer sur le lien suivant, il en va du bien-être de la planète.

 

La tricot thérapie

 

Quand je lis ce genre d’article, ça me conforte dans l’idée que le tricot est une réelle thérapie, ça calme, le cerveau s’apaise et ne pense plus à grand chose. Effectivement ça s’apparente à de
la méditation. Désormais je ne dirais plus « je compte mes mailles », mais « je médite mes mailles ».

Alors c’est vrai que cette activité est complètement addictive. Quand un modèle croise mon chemin, je ne pense plus qu’à ça ; quelles couleurs utiliser ? la matière ? non plus comprendre, mais
ressentir la technique, le point. Et puis pour qui ?

 

Mais le plaisir de voir un travail fini, réalisé par Me, Myself and I, avoir quelque chose de concret entre les mains est inégalable.

 

Et puis ça aide vraiment à soigner un ego tout petit 😉

 

Alors à vos aiguilles…

Prêts ?…

Tricotez !……………. et profitez

Adelajda bleu

adeljada bleu-copie-1

 

Je continue sur ma lancée des bracelets rapides et efficaces.  J’aime le bleu, j’aime avoir la tête dans les étoiles alors j’aime cette nuée d’étoiles bleues… CQFD

Biais liberty Adelajda bleu + breloques Cooleurs.

Celui-ci va rejoindre sa propriétaire dès demain… 😉

 

Bijoux 0801

Eloïse prune

 

tissu-liberty-eloise

 

 

Simple et efficace, un petit bracelet en biais Liberty, ça me faisait envie depuis lontemps… c’est fait !

 

Bijoux 0792

 

Biais Eloïse prune de chez Touchatou, sequin bordeaux Cooleurs et étoiles + apprêts chez sissi-scrapbooking

 

Non il n’y a pas de boîte blanche qui n’a rien à faire sur la photo

Tu pousses le bouchon un peu loin Maurice !

Oui alors parlons des anneaux marqueurs. Ces petites bêtes ne parlent pas forcément à tout le monde, à moi non plus il y a peu. On les enfile sur les aiguilles à tricoter pour marquer (d’où le
nom, c’est fou non ?) l’endroit où on doit attaquer un point particulier, une torsade, des augmentations ou tout autre chose qui ne doit pas être oublier en route.

Alors pour commencer j’avais ça, de simples anneaux marqueurs, espèces de gros trombones en plastique… mouais, efficace mais bof.

 

Tricot 0777

 

Alors pour égayer un peu tout ça, tant qu’à faire, on assume son côté girly superficiel et on se bidouille ceci :

 

Tricot 0778

 

Tricot 0785

 

Tricot 0786

 

Alors ça n’a pas plus d’allure ? un anneau gourmand et un autre pile poil dans le ton.

 

Comment ça je pousse le bouchon un peu loin ? 😀

 

Et ne me demandez pas ce que je suis en train de faire… surprise !

ça ma muse.

Oui « ça ma muse », parce que c’est la Muse lagon que je vous avais présentée la dernière fois ça, et que ça m’amuse… enfin pas tant que ça, j’en ai eu marre à la fin et puis ces coutures GRRRRR,
‘faut vraiment que je me mette aux top-downs, je n’en peux plus de ces *****$$argh###!  coutures que je fais mal en plus. Les manches, oh misère les manches….!!!!!

Bon, seule consolation j’ai trouvé les boutons dans un vide grenier. Un magnifique stand qui vend les trésors d’une ancienne mercerie, 0.80€ les 4 boutons, je prends sans sourciller. Pour le
reste, j’ai pris sur moi pour ne pas y passer l’après-midi et ne me concentrer que sur la recherche desdits boutons. (sage fille)

 

Donc voilà mon dernier petit gilet pour mon tout petit. Modele PE Phildar 2011-12.

 

Tricot 0706

Tricot 0707

Tricot 0766

Tricot 0767

Tricot 0768

Tricot 0772

Tricot 0773