T-shirt Loose

Le défi Loose qui trainait sur la blogosphère il y a quelque temps m’a vraiment donné envie de me lancer dans mon 1er vêtement et donc de faire mon 1er tshirt Loose de MCPB (il devrait y en avoir d’autres). Alors je suis partie sur un jersey assez épais MT, (pour éviter d’injurier trop facilement ma MAC), un gros noeud en Fil Charly rose fluo de chez Phildar et un fil rose fluo aussi pour coudre le tout.

Et voilà !!!!!

06 05 02 04

0307 01

Rozen

Quel est l’intérêt d’habiter dans la région de la filature Fonty pour aller s’approvisionner à Paris, si ce n’est l’acheter plus cher… c’est malin…

08Modèle Rozen, des tricots de Cécile, taille 4 ans, aig. 5.

La construction du modèle est assez ingénieuse, mais les explications sont un peu justes, pas assez détaillées, manquent de précisions. Malgré ça, on s’en sort très facilement, mais disons que ça laisse une petite impression d’inachevé.

Côté technique, j’ai remplacé le surjet par un SSK, qui à mon sens est beaucoup joli est donne une symétrie parfaite au K2TOG (2m ens.)

07 06 03 05 02 01 04

J’adore le rendu et ce boléro est parfait pour laisser les robes tourner, si bien qu’un 2ème est déjà sur mes aiguilles.

 

 

Le lot et la laine 2013

Quelle magnifique journée pour ce festival en plein coeur du Lot qui nous offre un paysage absolument splendide, calme, pur et nature. Arpenter les champs et découvrir les stands parsemés sur le site nous offrait un réel bol d’air. Bon ok, dans le Limousin les bols d’air ce n’est pas ce qui manque, mais tout de même c’est toujours bon à prendre. L’impression de rentrer dans un monde parallèle remplit de calme, de passionné(e)s, de couleur, de matière (qui pique souvent 😉 ), de grosse chaleur aussi et de vraies rencontres qui font plaisir.

Accompagnée de mes comparses du tricot-thé, Alice de Au pays des délices et Aline alias Calinea87, nous nous sommes inscrites au stage « forme de chales » le dimanche matin animé par Ambre de Nid de Vigogne. Bon… euh… c’est -à-dire que … bon. Si on a déjà fait un ou plusieurs châles triangles de construction différentes, on n’apprend pas grand chose, idem pour les rectangles et carrés. En revanche, le sujet a commencé à m’interpeller pour les châles ronds, certainement parce que je ne les ai pas encore testés. Et je suis restée en admiration devant son châle ***, une dentelle absolument splendide et une prouesse technique remarquable. Il manquait à mon goût, une démonstration pratique, car de la théorie pure ne me suffisait pas (je précise que cet avis est totalement subjectif et que certaines participantes paraissaient totalement satisfaites). Mais suivre le stage devant une cahute au toit de chaume à l’ombre d’un arbre et entendre les cloches des moutons juste derrière le vieux mur en pierre était tout à fait exquis.

9 10 8 72 3 5

Le festival, c’est aussi des rencontres. Car après les 25 001 messages envoyés autour du levenwik, il y en a eu quelques un de plus échangés  A l’ombre du marronnier qui nous ont permis de se donner rendez-vous ici. Me voilà ravie de la rencontre, tout simple, toute naturelle qui me correspond bien, nous remettons ça très bientôt d’ailleurs. Je n’en dirais pas plus sinon elle va faire sa crâneuse 😀

Et puis j’ai enfin pu rencontrer Elise de Made with love et In the loop, là pour le coup ma frustration reprend le dessus car j’ai un gros goût d’inachevé. La chaleur a du me consumer une partie de cerveau car j’ai oublié la moitié des choses que je voulais lui demander, j’ai eu l’impression d’être restée anéantie sur ma chaise à ses côtés, bref, quoiqu’il en soit on a quand même réussi à caler ma future contribution à In the loop, qui je l’espère, leur sera utile (si on peut aider, c’est avec plaisir).

Pour donner une impression générale du festival, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de fileurs de laine, dont les laines sont à mon goût intricotables et à part en faire un objet de déco ou juste un bijou, je ne saurai qu’en faire même si les écheveaux sont magnifiques. Il en faut certes mais pour le coup, il n’y avait pas assez de laines plus fines, plus élégantes, qui permettent de faire de vrais vêtements mettables sans avoir l’air de sortir d’une bergerie au fin fond du Larzac. Je n’ai donc pas assez retrouvé l’image jeune et dynamique que prend le tricot en ce moment et plus vu le côté « plonplon » qui me touche moins. C’est donc pour cela que j’ai été ravie de découvrir le stand de Vi(laines) où les matières sont à tomber, les couleurs à se damner et surtout le nom des couleurs sont d’une poésie sans limite. PurpleLaine n’est aussi plus pour moi qu’une boutique virtuelle, et ça, c’est très appréciable également.

Donc après les festivals Beatniks en pleine nature je suis pour créer le mouvement des KNIT GEEKS !!! Un lieu identique, quelques groupes de musiques pour donner un petit côté festif tout en gardant des lieux calmes et silencieux, du réseau (oui important le réseau), la folie de Stephen West en guest (tant qu’à faire), de la fille girly, ongles peints de surcroit, du noeud dans les cheveux, des éclats de rire, des batailles d’aiguilles à tricoter, un concours de YO, K2TOG, M1L, M1R, CAST ON, CAST OFF, BIND OFF, KNIT, PURL, LOOP, INCREASE, STICH, DECREASE, etc… bref, je m’enflamme, de la vie !!!!!

Ceci dit, je reviendrai dans 2 ans avec un grand plaisir 😉

Spéciale dédicace aux combinards

Association de Liberty Tatum et Capel moutarde pour un bracelet tout en délicatesse.

DSC_0776DSC_0777Et pour accompagner le bracelet, 2 petites barrettes papillons en liberty Capel bleu et Stefan, à l’image du lot précédent et très largement inspiré de Tout Silo, vont venir se poser dans les cheveux d’une adorable blondinette.DSC_0780

A très bientôt 😉