Guernsey wrap

Je n’ai pas pour habitude de jouer les groupies, mais devant les créations de Jared Flood, j’ai tendance à couiner assez facilement j’avoue. Et devant sa Guernsey wrap, j’ai fait beaucoup de bruit. Il ne me manquait juste la laine idéale pour ce projet. La Highland de chez Rico est parfaite, elle ressemble à s’y méprendre à la Tweed de Fonty mais en beaucoup plus douce. Elle m’a accompagnée lors de mes nombreux déplacements du mois de mars et d’ailleurs, les ciseaux qui lui ont fait la dernière coupe ont été confisqués à l’aéroport (genre la fille qui les oublie dans son bagage à main… c’est malin)

06-Guernsey 05-Guernsey 07-Guernsey 04-Guernsey 02-Guernsey 01-Guernsey 03-Guernsey

C’est chouette un KAL…

Oui c’est chouette quand on est plusieurs… c’est le principe du KAL vous me direz, ben oui KAL comme Knit A Long. Oui on peut être nombreuses à se lancer, oui on s’est fixé, non sans mal une date de départ, oui on trouve ça chouette, on s’en amuse, on s’autorise même des pièces plus petites, tant que tout le monde trouve ça chouette d’être ensemble. Oui mais pourtant, je ne me sens ni tortue ni lièvre sur ce coup-là et c’est pas Jean qui dira le contraire, mais ce KAL-ci s’est transformé en Knit ALone. Même si j’ai pris le temps de redéfaire presque ma 1ère pelote en entier car il était trop ajusté. D’ailleurs un aller-retour à L’AEF (accompagnée des coupables 😉 ) m’a permis de rétablir la situation vite fait.

Bref, « nous partîmes 500, mais par un prompt renfort… » euh je m’égare là.

Bref, je disais, je vous présente Owlet by Kate Davies, un pull bottom-up avec un joli tour d’épaules en chouettes. Mon avis sur le bottom-up : ça me saoule ! oui ça me saoule, le raccord entre le corps et le rajout des manches et périlleux moche pour pas grand chose je trouve, et puis on peut pas voir l’effet d’ensemble au fur et à mesure comme c’est le cas en top-down.

Les rangs raccourcis pour marquer l’encolure est une bonne alternative aux diminutions classiques mais je trouve que ce modèle à un problème de jauge. Les dimensions sont un peu petites, et moi les dimensions qui ne collent pas à la réalité… ben ça me saoule encore. Alors outre le fait qu’avec tout ça j’ai fini complètement ivre, il a fallu donc tout recalculer et je vous avoue que c’est loin d’être mon point fort, le recalcul.

Je n’ai pas pu m’empêcher de me replonger dans de la Malabrigo Worsted, coloris Paris Night, bonheur de douceur et de chaleur aussi. C’est pour ça que je suis vraiment ravie de voir que l’hiver s’est déjà fait la malle et de constater que mon fiston ne pourra pas le mettre avant l’année prochaine. (dixit la fille qui a rallongé les manches au cas où)

Owlet-01 Owlet-02 Owlet-03 Owlet-04

Attention, à partir de là, les photos sont pourries. Shame on me…

Oui le sous pull marron ne va pas avec le bleu, mais monsieur a bien daigné m’accorder 5 minutes de son temps (pas plus) car il était plongé devant un match de rugby, d’où la tête orientée exclusivement du même côté… des fois que…)Owlet-05 Owlet-06 Owlet-07

Puis j’ai rajouté des petits boutons.Owlet-08

Sans rancune les filles, on se rejoint vite pour la Quadrature, les chaussettes et la Umaro 😉

Comme un oiseau…

Période bijoux oblige… enfin, pour dire la vérité : période projets tricots plus longs que d’habitude oblige, je bijoute un peu… et voici donc un oiseau, presque sur la sa branche.

DSC_0053 DSC_0047 DSC_0048 DSC_0044Matériel Supplément d’âme, Rennes.