Ames sensibles… s’abstenir !

Si vous êtes trop sensibles à la choupinouterie, passez votre chemin, ce post n’est pas fait pour vous.

En effet, aujourd’hui je prête ma page à La Hyène Laineuse, derrière ce nom qui semble bien diabolique… ou presque, se cache des amigurumis à tomber de croquignolerie.

Vous êtes prêts ?

Attention ! mignonnerie en barre !

01 02 03 04Et bien voilà, La Hyène est le mal, je le savais. Maintenant j’ai envie de m’y mettre, mais passer de big crochet de 10 à celui de 1.5, faut être prête psychologiquement.

Et tous les mots débiles qui se terminent en -erie sont les bienvenus.

Naturel

La blogosphère déserte. Je n’ai aucun doute sur le fait que chacune fourmille de projets dans son coin mais moins de partages via nos blogs respectifs. Instagram ne s’arrête jamais en revanche.  Et je ne déroge pas à la mouvance du moment. Alors tout doucement je viens, je repars à mon rythme, selon mes envies.

Beaucoup de découvertes ces derniers temps, dont le crochet et quand je dis crochet je parle du big one, ZE crochet. Je m’étais équipée du fameux crochet de 10 et d’une énorme pelote lors des journées du fait main et j’attendais le bon moment, le bon projet. Quand soudain… (suspens) La Poule nous concocte de magnifiques petites corbeilles accompagnées d’un tuto hyper bien expliqué. Aidée d’une experte en crochet qui m’explique tous les points de base (merci Delphine) me voici en train de crocheter et de faire des infidélités à mes aiguilles.

     06 05 04 03 02 01Crocheter… et ne plus s’arrêter….

1er tissage…

ou presque, car le premier des premiers date de l’école primaire avec un métier à tisser confectionné par l’autorité paternelle avec une planche et des clous (impossible de remettre la main dessus d’ailleurs). Donc après LA trouvaille qui fait plaisir dans un vide grenier, le métier à tisser à 3€, me voilà presque équipée pour m’y replonger. Je sais que je n’ai pas le bon fil. Le bracelet est trop mou, trop lâche et l’attache semble bien fragile. Et le problème des perles de rocailles est qu’elles sont très irrégulières. Les miyukis ne vont pas tarder à passer entre mes mains je le sens.

Pas très convaincant me direz-vous… mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

J’avais pris soin de griffonner mon arbre sur une grille « exprès fait pour » et la longueur des rocailles à allonger considérablement le motif… tant pis, je montre quand même fièrement le résultat. Et on fera mieux la prochaine fois.

03 02 01

Néon néon petit patapon #3

Cette série néon touche à sa fin. En même temps il va bien falloir s’ adapter aux couleurs de saison. Il est vrai que nous sommes bien loin de mon gris adoré.

DSC_0221DSC_0222DSC_0220Perles de bois et néon Cooleurs, pompon home made avec une laine très fine ramenée du Maroc l’an dernier. Robe Bonobo, sandales Les Tropeziennes.