Chevrons, chevrez, chèvrent.

Encore un bracelet brésilien avant de reprendre les activités tricotesques qui m’auront bien manqué.

Le chevron me rend chèvre, ( elle est facile celle-là). J’aime son côté géométrique et simple. Et c’est une première tentative de patron free style et avec autant de fils.

J’adore

01 02 03

Blue mood

Bon, bon, bon, je me bouge un peu pour vous présenter ma 1/2 reconversion le temps de la convalescence de mes mains loin de mes aiguilles.  Impossible de ne rien faire,  il faut que mes doigts s’ activent. Alors c’est parti pour des noeuds, des centaines de noeuds pour renouer (ahaha) avec les bracelets brésiliens que j’avais laissés à mes 16 ans. Et j’avoue que l’attache aimantée me facilite grandement la vie.

01 02

A la belle étoile

Puisque nous en étions au Liberty c’est la vie, continuons dans cette lancée. Pour ne rien vous cacher, j’ai passé 2 longs et interminables mois, loin de mes aiguilles. si si…soupir
Bien loin des discours tricothérapiques (oui oui on va dire que ça existe), le constat est sans appel : Trop de tricot tue le tricot… enfin les doigts et les poignets plutôt.
Il a donc bien fallu que mes doigts s’occupent autrement, d’où les retrouvailles avec mes pinces à bijoux et de bons vrais fondamentaux avec ce bracelet noué en Liberty Fairford et sa jolie étoile. (On croirait un menu d’un étoilé Michelin : Ecrasé de pommes de terre à l’ancienne avec son roulé de porc cuit à l’étouffé et sa pointe de muscade… pour ne pas dire Purée – Jambon)

01 02Matériel La Droguerie ou presque, Pot Ikea

Couleur d’automne

Cela faisait si longtemps que je n’avais pas bijouté que je me demandais si je savais encore faire. Alors pour commencer recommencer, j’ai monté un jonc tout simple agrémenté d’un petit bout de Liberty Wiltshire vert, car le Liberty, c’est la vie !

01 02Matériel Cooleurs, pot Ikéa.