Black and white

Pinterest reste sans conteste le mal incarné. Oui, je l’avoue comme ça, sans détour.

Une fois happée par la beauté des lieux, la foultitude d’idées sélectionnées dans l’espoir qu’un jour, peut-être on arrivera à le faire ou au mieux s’en inspirer, on arrête tout. On prend 5 min, voire un peu plus, pour réfléchir et surtout, trier ses perles.

Si vous me suivez sur Instagram,  vous avez déjà pu voir ce bracelet en situation, sinon profitez-en ici. J’avoue que je me suis lancée dans le modèle de base sans trop réfléchir… erreur… car je n’avais pas pris en compte THE paramètre des plus importants, j’ai un poignet de fillette de 12 ans. Donc, j’ai pris un coup de chaud au moment de la constatation et j’ai déperlé (ah ! il est bien placé celui-là #jeudemotspourri)

01-black-and-white 03-black-and-white 02-black-and-white

Artesian

Il y a quelques années, j’ai eu la chance de pouvoir faire l’acquisition de 2 écheveaux de Physalis de Graine de Laine, coloris cèdre du Liban. Rien que le nom me faisait voyager. J’adore ces nuances de vert pour ou moins grisées. Il me fallait donc un projet digne de ma laine. J’ai alors jeté mon dévolu sur Artesian de Rosemary Hill.

Il a été plus que le bienvenu cet été pour les soirées un peu fraîches. Le fil est bien rond ce qui donne un rendu très régulier. Très agréable à travailler, j’ai joué avec les rangs raccourcis avec une facilité déconcertante.

03-artesane 01-artesane 02-artesane

Pomme de reinette et pomme Tapis

Ne me remerciez pas pour le titre au jeu de mots pourris, c’est cadeau !

Bon alors, le crochet n’est pas mon arme de prédilection mais quand il me titille ça doit être un 10 ou un 12. J’avais repéré le tapis sur un petit catalogue accessoires de Phildar et je l’ai tout de suite vu chez moi en bien cossu, donc avec du trapilho.

Au même moment je gagnais 2 pelotes de fil zéro de Peace and Wool dans un concours de Wool and perfecto. Je me suis lancée dans l’aventure en essayant de déchiffrer pour la 1ere fois, une explication en crochet. Damned. Un grand merci à La Hyène Laineuse qui m’a gentiment fait profiter de son expertise dans le domaine.
Je suis allée ainsi joyeusement à la fin de mes 2 pelotes et je suis retrouvée fort dépourvue lorsque plus rien ne fut venu. (rajoutez y une petite musique mélodramatique pour vous mettre dans l’ambiance)

Le projet est resté l’été en stand by jusqu’à ce que je me lance dans une commande de réassort. Mais attention, je n’ai pas reçu le même fil, le fil zéro est aujourd’hui beaucoup plus fin. Celui que je travaillais en crochet de 12 se travaille désormais en 10, rien à voir. Il était beaucoup beaucoup plus gros, mais aussi beaucoup beaucoup plus dur à travailler.

J’ai pu le finir sans encombre avec 4 pelotes et il est parfait pour mon panier à pelotes !

01-tapis_w 02-tapis_w

sélectionné sur abracadacraft

Col de riz #2

Après avoir eu echo d’un coup de coeur pour mon col au point de riz, j’ai profité de la 1ere occasion pour réitérer l’expérience et faire plaisir en en offrant un 2ème.

Donc, me voilà munie de ma grosse pelote de Phil country de Phildar coloris camel, de mes aiguilles de 8 et c’est parti.

riz_01 dsc_0901 dsc_0899 dsc_0893Boutons en bois gravés, dénichés sur au marché de Dinard.