Last but not least

Le dernier mais pas des moindres, l’ultime défi, THE last one… j’aurais bien aimer continuer de reléver les défi’13 en 2013, justement, mais cela semble fini alors tant pis.

 

Alors pour ce der des der, il fallait découvrir une technique en tricot ou en couture encore jamais testée… je m’essaye donc au point de vannerie pour un snood au masculin, point que je
n’imaginais pas du tout construit de cette façon, c’est donc une belle découverte mais mes mains s’en souviennent encore, la laine est vraiment très sèche, ça pique (mais c’est pas pour moi), et
ces grosses aiguilles en font un ouvrage assez sportif à tenir.

 

Modèle Phildar, laine Galapagos, aig. 4 et 7 .

 

Snood-point-de-vannerie 0554-copie-1

 

Snood-point-de-vannerie 0538-copie-1

 

Snood-point-de-vannerie 0543-copie-1

 

Snood-point-de-vannerie 0549-copie-1

 

Snood-point-de-vannerie 0553-copie-1

 

Essie Buy me a cameo

 

Pour faire un tour chez les autres testeuses, c’est par ici

21 réflexions sur « Last but not least »

    • non enfin si ! c’est le même modèle mais celui-ci a été fait avant. celui qui m’a fait perdre qq cheveux dans le train a été fini qu’hier soir, je le mettrai apres noël (forcément). le dernier
      est gris (surprenant non ?)

      merci pour les liens

    • non non le point n’est pas dur à faire, vraiment mais le plus oduloureux était pour les mains, tenir des grosses aiguilles ce n’est déjà pas forcément évident mais avec de la grosse laine bien
      sèche, ça fait mal aux doigts.

    • Merci beaucoup, ce genre de commentaire fait toujours énormément plaisir. J’ai un doute sur votre (ton) site, n’y a-t-il pas une erreur car on soit totalement de mon domaine. merci

    • oui c’est vrai là avec la pluie ça le fait pas trop.

      j’ai participé au concours 😉 merci

Les commentaires sont fermés.