Blue mood

Bon, bon, bon, je me bouge un peu pour vous présenter ma 1/2 reconversion le temps de la convalescence de mes mains loin de mes aiguilles.  Impossible de ne rien faire,  il faut que mes doigts s’ activent. Alors c’est parti pour des noeuds, des centaines de noeuds pour renouer (ahaha) avec les bracelets brésiliens que j’avais laissés à mes 16 ans. Et j’avoue que l’attache aimantée me facilite grandement la vie.

01 02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *