Puff Daddy

Astuce du jour : Comment économiser ne pas dépenser 70€ en accessoire déco pour le salon en un rien de temps ? Fastoche !!!…euh pardon, maintenant il paraît qu’on dit « fastouche« . Mon fils de 8 ans pense que sa mère est naze quand je dis fastoche. Bientôt il va croire que je parlais latin quand j’étais jeune. (hier donc)
Alors c’est simple, vous prenez 2 bobines de RibbonXL de Hooked, une paire d’aiguilles de 10, le patron du Puff Daddy, une série télé et en quelques épisodes vous obtenez ce pouf qui coute bien trop cher dans les magasins de déco ou de VPC.
Pour le motif, j’ai tenté le point mousse mais bof, ça ne rendait rien. Donc hop, un mélange de 2 rangs jersey + 1 rang envers et me voilà satisfaite.

01-puff 03-puff 04-puff 02-puffCôté rembourrage, un vieux coussin d’allaitement tout dézingué et un oreiller dans un état identique… et voilà !!!!
Même mes garçons n’en reviennent pas que j’ai fait ça. (genre je tricote sous leur nez des torsades et de la dentelle à tout va, et les voilà extasiés devant un simple rectangle… soupir)

Bout de canapé bois : Maison du monde.

Armes de séduction massive

Attention, attention les  des photos qui suivent peuvent heurter la sensibilité glamouristique des plus faibles.

Rien de nouveau pour les puristes, mais je vous montre ici ce que les « Rouge Edition Velvet » de Bourjois ont dans le ventre. Nous avons dans l’ordre Peach Club, Frambourjoise et Nude ist. J’adore les noms, en particulier Frambourjoise qui est excellemment bien trouvé. Coté texture, ils sont assez surprenant, pas si couvrant que ça au premier abord, un temps de séchage assez long et du coup, qui mérite une seconde couche. L’odeur ferreuse des 1ers instants… mouais peut mieux faire… et je dois avouer qu’il assèche les lèvres. Moi qui ai toujours tendance à avoir les lèvres aussi soyeuses que le désert de Gobi, ça n’arrange rien.
Voilà pour les points négatifs, mais parlons un peu des positifs, les couleurs !!! Misère les couleuuuurs. Elles sont douces et pops à la fois, au fini mat comme j’aime, la tenue est très correcte. Généralement le repas de midi a raison de lui mais j’en suis très satisfaite. Côté prix, j’en suis plus que ravie car je les ai eus à moitié prix avec la carte Intermarché et en plus, on profite de Tiboudnez dans le dernier prospectus beauté.

Voilà… (oui je sais je suis totalement en hors sujet par rapport à d’habitude mais c’est pas grave… ça fait plaisir).

IG5 IG6 IG9 IG8

Sous le sapin… bis et ter

Suite et fin de ma hotte de Noël…

Beaucoup de choses se sont accumulées en cette fin d’année, et il fallait bien insérer mes petites bricoles sous le sapin. Alors mes aiguilles se sont activées une fois encore, pour faire un snood barbapapesque en Fil Light de Phildar. Modèle que j’avais déjà réalisé il y a fort longtemps et comme je l’adore et le porte tout le temps, j’ai voulu offrir cette douceur à quelqu’un une qui m’est très chère. (bisou toi 😉 ) Quand je dis barbapapesque, le mot est faible. Je me demande d’ailleurs pourquoi ce rose ne s’appelle pas ainsi, c’est la même sensation qu’une bonne grosse barbapapa… mais en moins collant forcément.

02 03 04 01 05……………..

« –  Mamaaaaaannnn !!!! j’ai plus de bonnet !

Mamaaaaaannnn  !!!! j’adore mon snood, il est trooooop beau !

Mamaaaaaannnn ???

– Oui bon ça va, j’ai compris … »

Freestyle total pour le bonnet du fiston. Des restes de mes pelotes utilisées pour son snood et hop hop hop, le bonnet assorti ! TADAAAAM !

06Hey mais j’y pense, voici un Noël 100% Phildar (article non sponsorisé 😉 … peut-être qu’il devrait d’ailleurs )

Le lutin du Père Noël

Cette année, j’ai joué le lutin pour d’autres Père Noël que le mien. J’avais quand même quelques lignes directrices, BO, bracelets, sautoirs, broches et les couleurs demandées.

Je n’avais plus qu’à faire chauffer mes pinces à bijouter et m’amuser comme bon me semblait. Voilà qui me convient parfaitement.

  06-lutins 05-lutins 02-lutins 01-lutin 03-lutins 04-lutins07-lutins10-lutins 09-lutins 11-lutins 08-lutins

Tricoter des perles

Le tissage de perles, on en a toutes fait quand on était petites… toutes ou presque. J’avais vraiment aimé ça mais les perles de rocailles, c’est bien sympa mais ça ne donne pas un résultat hyper net (ça par exemple). Alors je m’étais dit qu’il était largement temps que je moutonne moi aussi et que je me mette aux Miyukis. C’est chose faite, et c’est chose chouette.

A force de galérer pour trouver et maîtriser ZE bon fermoir, Mon petit bazar, nous explique comme il est si facile de s’en passer.

J’aime beaucoup les dégradés de couleurs et j’aime le noir et l’or. (oui je sais, il n’y a pas que le gris dans la vie) alors voilà, quelques heures plus tard, j’ai l’impression d’avoir tricoter des perles…

01 02Matériel Perles and co.

Immie blanket

Clarisse est venue agrandir la famille au mois d’octobre. Pour la plus grande joie de ses parents bien sûr,  mais aussi pour la mienne. Et oui, quelle meilleure excuse pour jeter mon dévolu sur cette magnifique couverture, toute en dentelle ?  C’est définitivement ce que j’aime le plus. C’était également l’occasion de tester la Graffiti de Fonty et côté coloris. … attention suspens… du gris !! Un joli gris clair très raffiné pour cette Immie baby blanket.

 

03-Immie06-ImmieUne petite barrette papillon  liberty s’est glissée dans le paquet…

04-Immie05-Immie02-Immie01-Immie…ainsi qu’un petit bracelet pour sa maman 😉

DSC_0427DSC_0431DSC_0434DSC_0432

 

Ames sensibles… s’abstenir !

Si vous êtes trop sensibles à la choupinouterie, passez votre chemin, ce post n’est pas fait pour vous.

En effet, aujourd’hui je prête ma page à La Hyène Laineuse, derrière ce nom qui semble bien diabolique… ou presque, se cache des amigurumis à tomber de croquignolerie.

Vous êtes prêts ?

Attention ! mignonnerie en barre !

01 02 03 04Et bien voilà, La Hyène est le mal, je le savais. Maintenant j’ai envie de m’y mettre, mais passer de big crochet de 10 à celui de 1.5, faut être prête psychologiquement.

Et tous les mots débiles qui se terminent en -erie sont les bienvenus.

Naturel

La blogosphère déserte. Je n’ai aucun doute sur le fait que chacune fourmille de projets dans son coin mais moins de partages via nos blogs respectifs. Instagram ne s’arrête jamais en revanche.  Et je ne déroge pas à la mouvance du moment. Alors tout doucement je viens, je repars à mon rythme, selon mes envies.

Beaucoup de découvertes ces derniers temps, dont le crochet et quand je dis crochet je parle du big one, ZE crochet. Je m’étais équipée du fameux crochet de 10 et d’une énorme pelote lors des journées du fait main et j’attendais le bon moment, le bon projet. Quand soudain… (suspens) La Poule nous concocte de magnifiques petites corbeilles accompagnées d’un tuto hyper bien expliqué. Aidée d’une experte en crochet qui m’explique tous les points de base (merci Delphine) me voici en train de crocheter et de faire des infidélités à mes aiguilles.

     06 05 04 03 02 01Crocheter… et ne plus s’arrêter….