Vintage inspiration

Ce que j’aime avec la fête des mères (ou des pères), ce sont les bricoles que l’ont fait soi-même. Savoir que les enfants mettent du coeur à l’ouvrage pour faire LE cadeau. Et j’aime en faire tout autant avec ma maman à moi.

Et évidemment, Pinterest y est encore pour beaucoup dans l’idée de cette réalisation. J’ai cherché alors à faire une rose au look vintage pour aller parfaitement dans la maison de campagne familiale. Et le résultat est vraiment très satisfaisant.

Alors la customisation du jour est pour cette chaise de bar avec l’assise en cannisse, parfaite pour être brodée au point de croix.

3 2 1

Perlez- moi d’amour #3

La folie Miyuki ayant enflammé la toile, je devais absolument moutonner l’activité. Alors Peyote me voilà !!!! Grâce au tuto trouvé sur Perles and co, délicatement dessiné par Karen de mon petit bazar, j’ai pu assouvir ma passion zébrée du moment.

Je suis vraiment ravie du résultat et du rendu de ces perles que j’avais déjà eu l’occasion d’apprécier lors de tissages classiques ici, ou encore par là.

01 02

Prochain rendez-vous… le brick stitch !

Chevron baby blanket

Les naissances, j’adore.
Cette couverture, j’adore.
Ces couleurs, j’adore.
La maman du bébé en question, j’adore… donc par déduction j’adore le bébé qui va avec.
Alors quoi de mieux qu’une petite couverture chevron en coton (absolument pas adaptée au climat printanier digne de l’ère glacière) pour couvrir ce petit bonhomme ?
Je l’ai réalisée en Paris de Drops en aiguille n°5.
Pour la petite histoire, je remercie la police des douanes pour leur gréve à Orly, les retards et autres joyeusetés du genre en février lors de mes déplacements pro au Maroc. Ca m’a permis de bien avancer… vraiment.

Alors bienvenue Augustin !

04-chevron03-chevron02-chevron01-chevronEt en plus, le modèle est gratuit sur Ravelry.

Hoé

Je vous présente Hoé, le tout dernier né de Marianne alias Maman_Crotte. Ravie d’avoir fait partie de léquipe du test knit et encore plus ravie du résultat. Les rayures d’Hoé apporte la touche de peps qu’il faut à ce petit pull sans manche.
J’ai choisi de la  Merino Baby grise une Merino Baby Plus de Katia, une autorayante bleue-grise et qui va faire un petit tour vers les beiges.
La construction est très convaincante et les finitions très raffinées.

De plus, il faut savoir que l’argent récolté grâce à Hoé sera entièrement reversé pour la recherche  de la lutte contre le cancer donc allez y braves gens, tricotez !

Hoe_01 Hoe_04 Hoe_03

Monte Rosa Hat

Il paraît que le printemps revient, il n’empêche qu’un petit bonnet n’est pas de trop le matin. C’est pourquoi le Monte Rosa et le bienvenu dans ma petite collec de couvre-chefs.
Un fond de pelote couleur Sel de Gilliatt de De Rerum Natura, un échantillon du kit arc en ciel couleur genêt et hop, un bonnet tout en délicatesse.
J’ai fait la plus grande taille pour avoir un effet bien loose. Pour ne rien vous cacher, il est fini depuis quelques temps. En effet, je l’ai tricoté dans l’avion à notre retour de Thaïlande, il y avait quelque heures de vol à tuer.

01-Monterosa 02-monterosa 03-MonterosaEn parlant de collec, il faudrait quand même que je lui fasse son gilet assorti à ce monsieur, il le mérite.

Kiekko

Il y a des fois où les associations personnes à gâter-bricoles à tricoter sont évidentes. Alors lorsque j’ai reçu un petit carton annonçant l’anniversaire de ma tantine je me suis empressée de rassembler le nécessaire pour faire mon Kiekko de Lilofil, savant mélange entre du jersey et une jolie dentelle. Je l’ai tricoté en baby alpaca silk de drops coloris Poudre en 3.5. Un joli fil tout fin, tout doux qui se prêtait merveilleusement bien au modèle et  qui sera parfait pour les fraîches soirées d’été.
J’ai donc profité de mes déplacements pro au Maroc avec les longs temps de trajets (oui 5h de retard au décollage, on a le temps d’en faire des rangs), un coup d’avion par ci, un coup de car par là et voilà !

kiekko-01 kiekko-04 kiekko-02 kiekko-03 kiekko-05sélectionné sur abracadacraft

Notre voyage en Thaïlande, épisode 2 (Ao Nang – Krabi)

Nous continuons notre voyage vers le sud de la Thaïlande, plus précisément à Ao Nang. On entend souvent parler de Krabi, mais attention cela sous-entend 2 lieux bien distincts :
– Krabi Town, la ville comme son nom l’indique. Assez loin de la mer. Aux vues de tout ce qu’on a pu lire sur la toile avant notre départ, la ville n’avait pas l’air très attrayante donc  nous n’y sommes pas allés.
– Ao Nang, la station balnéaire de Krabi Town. Un front de mer, une grande rue qui nous dirige vers les terres avec une végétation très luxuriante dans laquelle on s’enfonce pour rejoindre notre petit chez nous.

02-Ao Nang-Cliff View Resort_06Des bungalows au pied de la falaise, au milieu de la « jungle », un lieu d’une tranquillité incroyable, seuls nous chatouillent l’oreille les cris des animaux, des paons, les coqs, les clochettes des chats qui se baladent partout. Une piscine qui ne voit jamais le soleil, donc froide (je passe mon tour sur ce coup-là).

02-Ao Nang-Cliff View Resort_10Le 1er matin, voilà enfin l’occasion de réaliser mon rêve d’enfant, une balade à dos d’éléphant. Je sais que l’activité est très controversée, « piège » à touristes, ok mais ça fait aussi vivre énormément de thaïs. Quant à la condition des éléphants, on peut lire tellement de choses sur le sujet qu’il est difficile de se positionner sur la question. Du coup, j’ai réalisé mon rêve une fois et je me contenterai de cette fois-là en gardant précieusement ce souvenir et ne pense pas réitérer l’exercice. Cependant, cela a été très instructif pour nous tous, nous en avons appris beaucoup sur les pachydermes et leur environnement.

03-Elephant trekking_45 03-Elephant trekking_6303-Elephant trekking_75Nous découvrons les petits marchés locaux, un vrai bonheur pour les yeux et les papilles. C’est bien le moment que nous attendons avec impatience à chaque voyage.
Observer, sentir, ressentir, goûter, partager, sourire, communiquer… loin  des touristes (les autres 😉 )

06-Ao Nang-marché_13 06-Ao Nang-marché_16 06-Ao Nang-marché_19 06-Ao Nang-marché_11 06-Ao Nang-marché_01 Ensuite, nous avons passé le reste du séjour les pieds dans l’eau, ou presque ce qui a fait le bonheur des enfants. Nous découvrons une mer hyper chaude et très très salée.

04-Ao Nang Beach_08 04-Ao Nang Beach_09C’est aussi l’occasion de découvrir les îles environnantes. L’organisation est vraiment très facile. On trouve un nombre incalculable d’agences de « voyage » qui proposent des excursions (balades à dos d’éléphants, croisières d’une journée sur les îles avec différents circuits). N’hésitez pas à faire tomber les prix en faisant le tour de 3-4 agences. Ces excursions sont très bien organisées. Ok on s’entasse sur un bateau (long tail boat) et le timing est très serré mais les repas sont fournis, les gouters et les boissons ainsi que masques et tubas. Il ne faut vraiment pas passer à côté de ces journées. Nous avons choisi le « 4 islands tour ».
1-Phranang Cave Beach : Des singes se promènent sur la plage le matin avant l’arrivée de la masse de touristes. La plage est fabuleuse, au bout se trouve une petite grotte. La grotte de la fertilité, avec tout un tas de statuettes représentant… je vous laisse deviner 😉
05-Phranang Cave Beach_22 05-Phranang Cave Beach_212-Chicken island (on devine très facilement pourquoi cette île se nomme ainsi).
07-4 Islands_07-chicken island3-Tup Island : Je n’ai jamais vu une eau aussi transparente, la clarté de l’eau est impressionnante. On nage au beau milieu d’un aquarium, nous sommes dans le monde de Némo, on en prend plein les yeux.

07-4 Islands_21-tup islandNotre Barouduck a même fait une drôle de rencontre. :)

07-4 Islands_19-tup island07-4 Islands_27-tup island4- Poda Island :

07-4 Islands_31-poda islandLa seule chose que je regrette à partir de là, c’est de ne pas avoir de belles photos de la mer. Malheureusement il est difficile d’amener mon reflex sur la plage sans risquer de le faire souffrir alors les photos de la plage sont faites avec nos portables (loin d’être à la hauteur de ce que nous voyons). Donc nous gardons précieusement nos souvenirs en tête.

Après le tumulte de Bangkok, ces 4 jours, qui se sont écoulés beaucoup trop rapidement, nous ont entraîné dans une faille spatio-temporelle des plus appréciable. Nous avons vécu au rythme des bruits de la jungle, selon nos envies, nos petites faims du moment. Le BONHEUR.

Il est temps de repartir vers notre dernière destination qui s’annonce encore très prometteuse.

06-Ao Nang cliff view resort_06PS : Nous sommes d’accord qu’il n’est pas nécessaire de parler des moustiques. Si ? Non j’vous jure c’est pas la peine …

Col de riz

Restant toujours dans le thème de la Thaïlande, je me suis tricotée un col au point de riz. (Si quelqu’un ne voit pas le rapport entre la Thaïlande et le riz je lui jette ma 1ère pelote… ou un bol de riz, au choix).

Alors une pelote de Phil Country de Phildar plus tard avec des aiguilles n°8, un grand rectangle au point de riz et hop. Voici un projet rapide et très agréable à porter. Malheureusement, la Phil country n’est déjà plus au catalogue, ce que je trouve dommage car les coloris proposaient de très beaux chinés.
J’ai rajouté 4 gros boutons, dont 2 en raku que j’avais trouvé au Festival Le Lot et la Laine il y a 2 ans et 2 boutons en bois. Ce petit monde s’harmonise parfaitement avec les nuances de la laine.

03-point de riz01-point de riz 02-point de riz